Cirrhose alcoolique

cirrhose alcooliqueDéfinition

La cirrhose est une altération de l’architecture normale du foie : elle est remplacée par des nodules de structure anormale qui sont séparés par une fibrose annulaire. Elle peut avoir des complications, telles que l’ascite, l’insuffisance rénale, les hémorragies digestives, l’ictère, les troubles cardio-respiratoires…

Données épidémiologiques

L’alcoolisme chronique est la première cause de cirrhose en France, il est responsable de 85 % des cas de cirrhose chez l’homme et de 75 % chez la femme. La prévalence de la maladie est estimée entre 150 000 et 200 000. En moyenne, 50 % des sujets consommant plus de 150 g d’alcool par jour ont une cirrhose au bout de 20 ans.

Symptômes

La cirrhose est longtemps asymptomatique. Elle peut être diagnostiquée lors d’un examen clinique à cause d’une association de signes d’hypertension portale, qui entraine des hémorragies, et d’insuffisance hépatocellulaire chez un patient alcoolique.

Traitements

• Il n’y a pas de traitement spécifique de la cirrhose, hormis le sevrage alcoolique.

• En ce qui concerne les hémorragies, pour les malades qui sont déjà saigné, le traitement préventif de la récidive consiste en une éradication par ligature et fait appel aux bêtabloquants.

• D’autres traitements sont préconisés pour les différentes complications.


English EN French FR