Les vidéos capsules

En quoi consiste cet examen ?

C’est une méthode d’exploration non invasive qui permet un premier niveau d’exploration de l’appareil digestif, à savoir l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle, le gros intestin et le colon. Si une lésion est détectée, le recours à l’endoscopie classique, sous anesthésie générale, est nécessaire.

Comment cet examen se déroule-t-il ?

C’est très simple : le patient avale la vidéo-capsule, comme un comprimé, avec un verre d’eau. Il est primordial que le patient soit à jeun et qu’il ait pris au préalable une préparation pour nettoyer l’intestin. Le cheminement de la vidéo-capsule à travers l’appareil digestif, parfaitement indolore, permet au praticien de visualiser sur son ordinateur les images qu’elle transmet. En effet, des capteurs placés sur la peau du patient et reliés à un petit boîtier reçoivent les images qui sont ensuite transférées sur un ordinateur.

Comment évacue-t-on la vidéo-capsule ?

Par les voies naturelles, en 24 ou 48 heures, en fonction du transit du patient.

Quelles sont les particularités d’une vidéo-capsule ?

La vidéo-capsule, qui ne peut être utilisée qu’une seule fois, permet d’explorer des zones de l’intestin grêle jusqu’ici très difficiles à atteindre sans risque infectieux. Son système est parfaitement sécurisé grâce aux matériaux plastiques indestructibles qui renferment les éléments techniques de la capsule, à savoir, le système optique, la puce électronique, les batteries

Y a-t-il un risque que la vidéo-capsule reste coincée dans l’appareil digestif ?

Le risque est extrêmement minime, mais il ne peut être écarté. Le cas échéant, il est nécessaire d’avoir recours à une endoscopie pour la récupérer.

English EN French FR