Le Fibroscan®

Dans quels cas utilise-t-on le Fibroscan ?

Quand le foie est attaqué – qu’il s’agisse d’alcoolisme ou d’hépatite – ses cellules se transforment en tissu fibreux. Plus le foie est dur, plus la fibrose est importante. Jusque-là, pour évaluer le degré de fibrose, on pratiquait une biopsie, c’est-à-dire qu’on prélevait, avec une aiguille, un échantillon du foie. Les résultats étaient aléatoires car ils dépendaient de la qualité de l’échantillon. On pouvait également recourir aux tests sanguins, comme le fibrotest, mais qui sont, dans certains cas, difficiles à interpréter. Désormais, on a recours au Fibroscan qui est une technologie très fiable.

En quoi consiste le Fibroscan ?

C’est un examen non invasif et parfaitement indolore. Cette technologie innovante permet de déterminer le stade de la fibrose. Le principe est le suivant : il s’agit de créer, à la surface de la peau, une petite vibration qui se propage jusqu’au foie. Grâce à des ultrasons, on mesure la vitesse de déplacement de cette mini-onde : plus elle est rapide, plus le foie est dur et la fibrose importante.

Comment se déroule l’examen ?

L’examen est réalisé au moins deux heures après un repas. Le patient est allongé sur le dos avec le bras droit derrière la tête. La sonde est appliquée perpendiculairement à la peau et le patient ressent le vibreur, mais c’est totalement indolore. Une vingtaine de mesures valides doivent être prises.

Quels sont les avantages du fibroscan ?

Outre que cet examen est non invasif et peut être réalisé autant de fois que nécessaire, il est réalisé très rapidement en cinq minutes. Quant au résultat, il est immédiat. De plus, il peut être effectué au cours d’un traitement pour en évaluer l’efficacité.

English EN French FR